Newsletter n°39

2017, crépusculaire, en a presque fini ! S'amorce l'aurore de 2018 ! L'année aura été moche politiquement, inégale cinématographiquement (encore qu'il y eut d'extraordinaires surprises télévisuelles comme on en rendra compte le mois prochain lors de notre bilan 2017) et, comme nous sommes sur le seuil d'une nouvelle année, nous l'espérons pour vous riche en promesses de beauté, de justice et d'égalité (site, facebook et blog).

Tout d'abord, notre habituelle rubrique des "Nouvelles du front cinématographique" rend grâce aux Rencontres du Film Documentaire de Redeyef. Une fois de plus (c'est leur 4ème édition et nous leur espérons d'aussi beaux jours devant eux), nous tenons à remercier nos ami-e-s pour leur invitation à voir des films en leur compagnie. Que ce soit des films récents comme Atlal de Djamel Kerkar ou des films plus anciens comme La Bataille du Chili du cinéaste Patricio Guzman ou Vidéogrammes d'une Révolution de Harun Farocki et Andrei Ujica, qu'il aura été bon d'expérimenter la projection commune de quelques images de la lutte des peuples à l'endroit (le bassin minier de Gafsa) qui fut le chaudron ouvrier de la révolution tunisienne de 2011.

Notre rubrique "Autres texte de cinéma" fait la part belle à un beau court-métrage, Les Profondeurs de Youssef Chebbi qui plonge la figure légendaire du vampire dans une fiction moderne. Henri Langlois disait en effet : Dracula est partout. Et puis il disait aussi : Dracula n'appartient plus à la littérature mais à l'univers tout entier. Le film de Youssef Chebbi prouve que la Tunisie n'y échappe pas.

Dans cette même rubrique, nous avons aussi voulu proposer une recension du nouveau livre de Jean Narboni intitulé Samuel Fuller : Un homme à fables. C'est bien plus qu'un simple jeu de mot. Le witz torpille nos somnolences cinéphiles en nous rappelant à l'essentiel : à la différence de bon nombre de réalisateurs actuels, Samuel Fuller est un cinéaste qui, décédé en octobre 1997 à l'âge de 85 ans (c'était il y a vingt ans, vingt ans déjà, c'est au fond si peu), demeure exactement notre contemporain.

Jamais deux sans trois : nous vous proposons toujours dans cette rubrique, un autre film récent sorti cette année, le prometteur Les Bienheureux de Sofia Djama. La jeune comédienne Lyna Khoudri a remporté le prix de la meilleure actrice dans la section Orrizonti à Venise pour le rôle de Feriel, un nom d'elfe digne de l'univers de Tokien.

Depuis trois ans Noël s'habille dans les habits impérieux de Star Wars. Nous reprenons notre exercice de "ping-porg", autrement dit notre champ-contrechamp à propos des deux derniers volets sortis respectivement l'an dernier (Rogue One : A Star Wars Story de Gareth Edwards) et cette année (Star Wars : The Last Jedi de Rian Johnson), pachydermes lourdement en retrait par rapport au bel effort de J. J. Abrams dans la relance de la saga aux œufs d'or.

Pour notre "sélection musicale, la voix de Antonio Variacoes surgit d'outre-tombe depuis L'Ornithologue de João Pedro Rodrigues (qui était en deuxième position de nos films de 2016), tandis que celle de Mick Jagger accompagne la fureur des héros scorsesiens tandis que le thème de Dirty Harry par Lalo Schifrin fait fondre dans nos oreilles une humeur groovy. Il faudra aussi compter sur les expérimentations de John Frusciante, ancien membre des Red Hot Chili Peppers, ainsi que sur la reprise par Patti Smith du "Pastime Paradise" de Stevie Wonder.

Pour conclure, nous vous donnons des nouvelles de nos différentes publications : tout d'abord nous tenons à remercier Christian Ruby pour sa recension du livre Jean-Luc Godard dans la relève des archives du mal sur le site nonfiction et signaler également la parution du dernier numéro de la revue Éclipses consacrée à M. Night Shyamalan qui compte notre contribution sur le partenariat entre le réalisateur et Jason Blum.

Pour nous laisser un message ou recevoir la Newsletter, utilisez la rubrique "Contact". N'hésitez pas à nous laisser des commentaires à la fin des articles. Pour suivre les actualités du site, vous pouvez vous abonnez à la page Facebook (ci-dessous).